Scoop.it

Véhicules autonomes : le gouvernement lance 16 expérimentations en France

Changer d’échelle en matière de véhicules autonomes : le programme Evra (expérimentation du véhicule routier autonome (Evra) doit permettre d’opérer près d’un million de kilomètres d’ici 2022, en situation grandeur nature pour les navettes autonomes.   "Le développement du véhicule autonome est une opportunité pour une mobilité accessible à tous, surtout dans les territoires où l’on manque de mobilité", a précisé Elisabeth Borne, ministre des Transports. Deux consortiums ont été sélectionnés pour 16 projets.   Le premier, conduit par la Plateforme automobile (PFA), regroupe 13 expérimentations de pilotage sous l’appellation Sam (sécurité et acceptabilité de la conduite et de la mobilité autonome). –  PSA et Renault sur les routes d’Ile-de-France dans le cadre de roulage massif,   –  Système de valet de parking automatique par Valeo dans un parking Indigo à Paris,   – Remplacement d’une voie ferrée désaffectée par une navette autonome à Nantes Carquefou par PSA,   – Desserte d’un quartier urbain, à Paris, par la RATP avec un système hybride entre véhicules personnels et transport collectif,   – Etendre à Vincennes, le système de transport collectif qui va préfigurer d’une ligne de bus autonome,   – Trois navettes EasyMile à Saint-Rémy-les-Chevreuse pour relier la gare RER à un parking distant de 4 km,   – A Saclay, navette autonome entre la gare RER de Massy et le plateau de Saclay par Transdev et Renault,   – A Rouen, Transdev et Renault pilotent 6 navettes qui seront complémentaires à une ligne de bus existante,   – Transdev, à Vichy, va créer une nouvelle ligne du réseau urbain existant,   – Keolis, sur le campus universitaire de Rennes, teste une nouvelle ligne de transport collectif,   – A Clermont-Ferrand, Keolis met sur route 3 navettes EasyMile pour le centre-ville,   – A Toulouse, une navette EasyMile toujours va relier le service oncologie de la ville et son parking déporté,   – Mise en service de deux droïdes logistiques pour livrer les commerçants et restaurants de la ville de Montpellier,   La seconde baptisée Ena (expérimentations de navettes autonomes) regroupe 3 tests :   – A Sophia Antipolis, desserte par une navette d’une station de bus vers plusieurs entreprises privées,   – Implantation d’une navette à Nantes Métropole d’un service de navettes à partir du terminus de la ligne du T3,   – Service de navettes dans le coeur de Brenne pour répondre aux besoins de mobilité en zone très rurale.   Ces 16 expérimentations feront l’objet de bilans en 2022, après trois années de tests. "Les véhicules autonomes ne sont pas un enjeu de confort de conduite mais bien un outil pour apporter des réponses aux citoyens qui n’ont pas d’autres solutions que la voiture individuelle", a ajouté Elisabeth Borne, qui d’ailleurs a rappelé que deux articles de la loi Lom devaient répondre à la mise en place de navettes : d’une part le cadre de circulation et d’autre part les échanges de données.

Sourced through Scoop.it from: www.journalauto.com

Deux membres de Robotics Place impliqués dans les expérimentations prévues par le plan du gouvernement : EasyMile qu’on retrouve sur plusieurs projets (celui de Clermont-Ferrand étant néanmoins mort-né, la ville ayant retiré son projet au dernier moment) et TwinswHeel sur le test de droïdes à Montpellier.